Zur Startseite

Assemblée annuelle 2018

La Première Eglise du Christ, Scientiste
210, Massachusetts Ave, Boston, Massachusetts 02115, U.S.A.


L'Eglise peut être « un lieu de lumière », déclarent les scientistes chrétiens lors de leur assemblée annuelle

Kevin Ness                                  Contact : Michel Bobillier
                                                    switzerlandf@compub.org

Le 4 juin 2018

Boston, Massachusetts — Aujourd'hui, « faire part de ses bonnes pensées » ou « de ses prières », est devenu un cliché. L'Assemblée annuelle des scientistes chrétiens, qui s'est tenue le 4 juin dernier, a défendu un autre point de vue.

Les membres d'église se sont rassemblés à L'Eglise Mère, à Boston, et sur Internet, grâce à la diffusion en direct d'une vidéo en streaming, pour partager des expériences qui montrent que la prière ancrée dans l'amour exerce une influence puissante dans la vie quotidienne, et qu'elle participe ainsi au progrès et à la guérison dans un monde troublé.

L'assemblée avait pour thème ce verset du Nouveau Testament : « Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit. » « Ne nous contentons pas de parler, agissons », a déclaré Scott Preller, l'un des membres du Conseil des directeurs de l'Eglise. « Veillons à la façon dont nous agissons les uns envers les autres, afin que l'Esprit, l'amour mutuel véritable, nous anime réellement. »

Le Conseil des cinq directeurs de cette Eglise a récemment participé à 17 réunions régionales pour aller à la rencontre des membres aux Etats-Unis et en Europe. De nouvelles réunions sont prévues en Amérique du Nord et sur d'autres continents. Les directeurs ont annoncé qu'ils souhaitaient rencontrer en personne le plus grand nombre de membres possible, afin de les écouter et de parler avec eux.
Dans leur compte rendu, ils ont évoqué avec franchise les difficultés auxquelles fait face l'église, de même que d'autres églises de confession chrétienne, voire la société en général. Mais ils ont constaté également « un nouvel élan, un engagement plus fort basé sur des valeurs fondamentales », et ce qu'ils appellent un dynamisme nouveau et un désir de la part des membres de travailler ensemble en tant qu'Eglise « pour constituer une force au service du bien dans le monde ».

Robin Hoagland, la présidente du Conseil cette année, a déclaré : « Nous avons constaté à maintes reprises que rien n'est plus important qu'une vie spirituelle et un amour authentiques. De nombreux membres nous ont parlé de la guérison de maladies invalidantes ou incurables. Ces guérisons se produisent naturellement quand on est conscient de la réalité de l'Esprit, de l'amour de Dieu, présents ici-même. »

Durant l'assemblée annuelle, l'un des rapports a mentionné un exposé sur la pratique des scientistes chrétiens, spécialement écrit pour un colloque universitaire international organisé en Asie et consacré à la religion et à la guérison. « Qu'est-ce que les chercheurs, animés par un souci d'objectivité, vont penser de ce genre d'expériences ? » interrogeait l'exposé, face au scepticisme naturel que l'on éprouve bien souvent vis-à-vis de la guérison spirituelle, à une époque d'accélération des progrès technologiques.

L'exposé reconnaissait qu'on ne peut aborder la pratique de la guérison chrétienne de façon « dogmatique ou inconditionnelle. [...] Ce n'est pas une décision que les scientistes chrétiens imposeraient aux autres. » Et cependant « les guérisons obtenues par les scientistes chrétiens [...] pourraient bien nous enseigner à tous quelque chose » au sujet des « sources de guérison présentes en chacun » ainsi que de « notre humanité commune et [de] notre substance spirituelle ».

L'Eglise du Christ, Scientiste, fondée par Mary Baker Eddy en 1879, compte des églises filiales dans 70 pays. Les officiers de l'Eglise ont annoncé au cours de l'assemblée que Science et Santé avec la Clef des Ecritures de Mary Baker Eddy vient d'être traduit en Igbo, langue parlée principalement au Nigéria. L'auteur considérait les Ecritures comme « la charte de la vie ». La Bible et Science et Santé avec la Clef des Ecritures constituent le « Pasteur » de l'Eglise.

Les membres de cette religion appartiennent à des milieux culturels très divers et viennent de tous les horizons. Le nouveau président de l'Eglise, Keith Wommack, praticien et professeur de Science Chrétienne à Corpus Christi, au Texas, a fait partie d'un groupe de rock pendant dix ans, avant de « consacrer des heures à la prière et à l'étude spirituelle » et d'être contacté par des personnes qui désiraient être aidées par la prière.

« L'amour dégagé du moi est le cœur de l'Eglise, a déclaré le directeur Rich Evans. Il ravive en nous les enseignements du maître chrétien, Christ Jésus, lesquels nous exhortent à aimer Dieu et toute l'humanité ». Comme il a été dit lors d'un atelier organisé en lien avec l'assemblée (à propos de la guérison d'un toxicomane sans domicile fixe), l'Eglise devient « un lieu de lumière » lorsque les membres vivent l'amour que Dieu exprime.


Vous pouvez voir un enregistrement de l'Assemblée annuelle avec traduction simultanée en français ci-après.

Assemblée annuelle 2018 de l'Eglise Mère à Boston Etats-Unis

© Copyright Christian Science Schweiz  |  Impressum  |  Contact